filtre Filtres
La prévention santé à l'UNSS : le sommeil

La prévention santé à l'UNSS : le sommeil

La prévention santé à l'UNSS : le sommeil

La prévention santé à l'UNSS : le sommeil

Docteur Recchia revient sur l'organisation d'une journée de sensibilisation UNSS auprès de 400 élèves de l'académie de Clermont-Ferrand.

Au cours de son intervention, Monsieur Recchia a abordé les sujets du sommeil et de l'intérêt du sport pratiqué dès le plus jeune âge.

 

Le sommeil et ses bienfaits

Bien dormir a des conséquences importantes sur la santé au quotidien.
 En effet, le sommeil :

- est indispensable au développement cérébral de l'enfant ;

- régule la production de plusieurs hormones : hormone de croissance, mais aussi cortisol, insuline, hormones de l’appétit. Les privations chroniques de sommeil pourraient expliquer en partie l’augmentation de l’obésité. Les sujets qui ne dorment pas assez grignotent davantage et ont plus faim. Des études ont démontré que les risques de surpoids semblent accrus chez les enfants qui ne dorment pas assez ;

- consolide les informations mémorisées pendant l’éveil et favorise l’apprentissage récent. Une personne qui s’endort sur une tâche tout juste apprise, améliore sa mémorisation de 30 % ;

- est associé à une meilleure réponse immunitaire avec des conséquences probables sur la susceptibilité aux infections.

Un sommeil de qualité favorise le développement de l’enfant et l’aide dans ses apprentissages.

 À l’inverse, ne pas dormir suffisamment peut nuire à sa santé, en plus d’affecter sa mémoire, son raisonnement logique, son comportement et sa capacité à contrôler ses émotions.

 

Les signes du manque de sommeil chez l'enfant 

La meilleure façon de savoir si un  enfant dort suffisamment , c’est d’être attentif aux signes d’un manque de sommeil :

- Il est très difficile à réveiller le matin;

- Il manque de concentration et est plus maladroit;

- Il est irritable, maussade, et il bougonne ou pleure pour rien;

- Il est plus impulsif ou plus agressif;

- Il se désintéresse de ce qu’il aime habituellement;

- Il devient plus bruyant et hyperactif;

-Il est souvent malade.

 

Quelques conseils pour un meilleur sommeil 

Les horaires de sommeil

Il est recommandé de garder les heures de coucher et de lever constantes et de ne pas trop s’en écarter et dans la mesure du possible, la fin de semaine aussi, particulièrement chez les enfants qui ont des problèmes de sommeil.

La routine
Afin de préparer un enfant au sommeil, il est conseillé de prévoir une routine à faire avec lui chaque soir avant qu’il se couche. Cette routine peut durer de 20 à 30 minutes. Il est important que cette routine se fasse de façon positive et dans la détente. .

Les devoirs
Le cerveau a besoin d’un temps d’adaptation entre une activité intense et le sommeil. Il est donc préférable de terminer les leçons et les devoirs avant le souper ou en début de soirée pour profiter d’un temps d’activités plus calmes avant le dodo. Surtout comme le dit le docteur Recchia, "pas de devoir dans sa chambre . La chambre est un lieu pour dormir et non un lieu de travail".

Les activités
Un enfant a besoin de dépenser son énergie, mais il est préférable de réserver les activités plus stimulantes pour le jour (courir, sauter, grimper, etc.) et de faire les activités plus calmes en soirée.

Les écrans
L’ordinateur, les appareils mobiles (tablettes et téléphones) et la télévision sont à éviter avant le dodo. Non seulement les écrans stimulent trop le cerveau avant de dormir, mais leur luminosité favorise l’éveil du cerveau au lieu de son repos. L' enfant ne devrait pas non plus avoir de télévision, d’ordinateur ou de jeux vidéo dans sa chambre.

L’alimentation
Il est recommandé d’éviter les aliments excitants en soirée, comme tout ce qui contient de la caféine, incluant le chocolat, le thé et certaines boissons énergisantes. De plus, il est préférable d’attendre 1 h ou 2 h après le repas avant d’aller dormir, car la digestion peut perturber le sommeil. À l’opposé, un estomac vide peut aussi empêcher l’enfant de bien dormir. Il peut donc être bénéfique de prendre une collation santé en soirée.

 

Le sommeil, en bref

Le corps possède une horloge interne qui contrôle l’alternance du sommeil et de l’éveil au cours d’une journée de 24 h. On appelle ce processus interne le rythme circadien de veille-sommeil. Il est influencé par divers signaux, comme ceux de la lumière et de la noirceur. 

Pour bien répondre aux besoins de sommeil d’un individu, il est donc important de connaître ces éléments de l’environnement qui peuvent aider ou nuire à cette période de repos essentielle. Le sommeil de nuit comporte 2 phases :

- le sommeil lent, qui comporte des périodes de sommeil léger et de sommeil profond. Pendant ce type de sommeil (et plus particulièrement en sommeil lent profond), les ondes cérébrales sont plus lentes et plus amples;

- le sommeil paradoxal, qui est la phase pendant laquelle le cerveau rêve. On l’appelle paradoxal parce que, bien que l’individu dorme profondément durant cette phase, les activités de son cerveau s’apparentent à celles qu’on observe à l’état d’éveil.

Ces 2 phases combinées constituent un cycle de sommeil qui dure environ 90 minutes et qui se répète 6 à 8 fois par nuit chez l’enfant (selon la durée de son sommeil).

Ajouter un commentaire