Le stop ball, conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel

 « Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel »

Avec Anabelle SESIMPELAERE, professeur d'EPS

1/ Thème

Jeu d’échauffement pour entrer dans les APSA collectives

 

2/ Enjeux

Compétence travaillée « Acquérir des techniques spécifiques pour améliorer son efficience » (Domaine 1 : Développer sa motricité et construire un langage du corps)

Attendus de fin de cycle : « Réaliser des actions décisives en situation favorable afin de faire basculer le rapport de force en sa faveur ou en faveur de son équipe.

S’organiser tactiquement pour gagner le duel.

Maintenir un engagement moteur efficace sur tout le temps de jeu prévu.

Respecter les partenaires, les adversaires.

Accepter le résultat de la rencontre et être capable de le commenter. »

En quoi ce jeu est important pour entrer dans ce champ d’apprentissage ?

Il s’agit d’appréhender les différents espaces de jeux ainsi que les rôles à tenir en sports collectifs (Attaquants, défenseurs). Ce jeu permet ainsi de prendre conscience de ses actions afin de progresser vers une cible donnée tout en prenant en compte des partenaires et des adversaires. Ainsi l’élève s’investit à la fois en fonction deses possibilités individuelles tout en restant dans un groupe qui agit.

Quel intérêt pour l’enseignement d’une culture corporelle ?

Ce jeu intègre la logique interne des activités d’affrontement collectif et permet d’appréhender, sur un premier niveau, les notions de rapport de force, d’actions décisives et de couloir de jeu direct. C’est aussi un moyen d’aborder la tactique de jeu collective en attaque et en défense. Ce jeu trouve son intérêt aussi par la transversalité de ses contenus. Il permet d’entrer dans les sports collectifs à espaces interpénétrés quel qu’ils soient.

 

3/ Présentation

Dans un espace délimité et orienté, 2 équipes doivent marquer un maximum de points avant la fin du temps imparti pour gagner. Chaque terrain se compose de 2 zones d’en-but, une pour la marque de chaque équipe. Pour marquer l’élève doit poser la balle, « aplatir », dans sa zone d’en-but. Pour faire progresser la balle, l’équipe doit se faire des passes.Le jeus’engage de la ligne du fond de terrain ou sur la ligne de côté pour jouer les touches. (cf.dessin)

 

Attention :

  •  Pour que le point soit accordé, l’élève doit faire l’action de poser la balle par terre, autrement dit il ne peut pas la jeter ou la faire rebondir. De plus, le joueur et la balle aplatie doit se trouver à l’intérieur des limites de l’embut sinon l’action est considérée comme une faute.
  • Valoriser le jeu à effectif réduit : équipe de 2 ou 3 joueurs

Objectif : faire progresser la balle vers la cible et empêcher l’équipe adverse d’atteindre sa cible.

Critère de réussite : marquer plus de points que l’équipe adverse.

Critères de réalisation :

  • Passes précises dans les mains : jouer rapidement en attaque
  • Pas de contact en défense : maîtriser ses déplacements
  • Marquer chacun son joueur en défense : s’organiser collectivement
  • Se démarquer en attaque
  •  
  • 4/ Conseils importants
    • Ce qu’il ne faut pas rater…

Adapter l’espace au nombre d’élève afin de travailler le démarquage. Cela permet aussi de travailler sur la notion de passes efficaces (distance de passe/ précision).

Insister sur le respect de l’adversaire, des règles et de l’espace de jeu. L’ambiance de travail se crée par un état d’esprit sportif. Il est important de mettre l’accent sur le développement de l’auto-arbitrage afin de rendre l’élève acteur dans la construction de la règle.

Ce jeu entraîne une forte dépense énergétique. Il convient pour une fin d’échauffement ludique et préparatrices aux APSA pratiquées par la suite.

  • Trucs et astuces…

Simplification/ complexification :

  • Possibilité de varier les règles d’intervention sur la balle ou de déplacement ainsi que les modalités d’intervention en défense. (Dribbles ou non, nombre de pas limité ou non, temps avec la balle dans les mains, imposer un nombre de passes minimum avant la marque… Défense mains dans le dos, touche, le Stop…)
  • Possibilité de varier le nombre de joueur par équipeainsi que de jouer sur un surnombre offensif ou défensif.
  • Pour un jeu défi proposer l’exercice en montante – descendante. (Terrain en largeur)

       
   

Je perds = je descends

 
 

Je gagne = je monte

 

 

 

 

 

  • Les plus, les moins…

L’entrée dans les sports collectifs se fait plus facilement avec un jeu dont les règles sont simplifiées et adaptées. Cependant, le manque d’habilité avec le ballon, de certains élèves peut les démobiliser. Favoriser alors les groupes de niveaux afin d’équilibrer le rapport de force.

Cette organisation en permettant l’auto-arbitrage des équipes (règles simples et repérables) valorise dans la formation de l’élève(respect des autres, fair-play) et la mise en action rapidement d’un grand nombre d’élève.

 

5/ Matériel nécessaire

Plots, chasubles, balle sports collectifs