Motricité fine : la peinture

Suite de notre série de publication en motricité libre à destination des professionnels de la petite enfance.

Cette rubrique est réalisée en partenriat avec lesprodelapetiteenfance.fr et  creche-attitude.fr

Pendant sa première année de vie, l'enfant développe sa motricité fine. Le réflexe archaïque, le grasping réflexe, disparait autour de quatre mois.

A partir du moment que ce grasping réflexe disparait, la motricité fine peut se mettre en place.

Au cours des premiers mois, l'enfant développe essentiellement sa pince supérieure. Il est capable de saisir un objet entre son pouce et son index. La motricité fine ne se limite pas à cela pour autant. Elle fait intervenir la musculation de la main, la mobilité du poignet. Plus tard, au niveau du graphisme et de l'écriture, les gestes de l'enfant seront plus harmonieux.

Dans cette activité proposée, l'enfant peut développer sa mobilité au niveau du poignet, tester les outils, le pinceau, le pochoir, la main, le doigt. Il découvre également sa force musculaire.  C'est un élément important, car plus tard au niveau de l'écriture, l'enfant sera en mesure d'exercer correctement la bonne pression sur la feuille de papier avec son stylo pour écrire..

 

 

 

 

 

 

Matériel Sport et Motricité