30 minutes d'Activité Physique Quotidienne

 

Suite à notre récent article sur la généralisation du dispositif 30 minutes d'activité physique quotidienne à l'école, voici une synthèse pour mieux comprendre ce dispositif avec une mine de ressources pour se lancer !.

Extrait de la DSDEN de la Vienne: 

"Cette initiative « 30 minutes d’activité physique par jour » s’inscrit dans le cadre de la démarche École promotrice de santé qui fédère toute action éducative et tout projet pédagogique de promotion de la santé dans le projet d’école.

Afin d’atteindre les préconisations de l’Organisation Mondiale de la Santé de 2x 30 minutes d’activité physique par jour , les écoles sont invitées à réfléchir sur la mise en œuvre de cette démarche. Les écoles labellisées "Génération 2024" peuvent tout à fait l’intégrer à leur projet.

"Être en bonne santé est une condition préalable fondamentale pour bien apprendre." C’est dans ce cadre que se déploie l’initiative des 30’ APQ, pour favoriser le développement des capacités motrices et les aptitudes physiques des élèves mais également, par effet de conséquence, leur concentration et leur préparation aux apprentissages fondamentaux, sollicitant un engagement cognitif important.

Les formes que peuvent prendre les « 30 minutes d’activité physique quotidienne », sont variées et doivent être adaptées au contexte de chaque école. Elles peuvent être fractionnées sur les différents temps scolaires, mais aussi périscolaires. Conçues en complément et combinées avec les séances d’EPS (sans s’y substituer), cela permet d’envisager que les enfants vivent au minimum 30 minutes d’activité physique dans leur journée. Les temps de récréation, les temps de déplacements, les pédagogies actives, les pauses actives peuvent aussi être investis pour amener les enfants à se dépenser davantage et lutter contre la sédentarité.

Il s’agit d’un cadre souple qui ne vise pas à imposer un modèle uniforme ou contraignant, mais plutôt à proposer des pistes, des outils et des exemples. Le projet APQ30’ de l’école sera présenté au premier conseil d’école de l’année, il doit permettre d’impliquer tous les partenaires et acteurs de la journée scolaire : collectivité, parents d’élèves, associations etc...

Suite de l'article 

 

 

Actualités