Michel Serres, une société pédagogique

Soumis par jmarcrigal@gmail.com le
Image
Image
a
Corps

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Le philosophe Michel Serres, figure intellectuelle familière du grand public, est décédé samedi 1er Juin à l’âge de 88 ans, a annoncé sa maison d’édition, Le Pommier.

Ecrivain et historien des sciences, ce membre de l’Académie française s’est intéressé à toutes les formes du savoir, scientifique comme littéraire, anticipant les bouleversements liés aux nouvelles technologies de la communication. 

Admiré pour « sa bonté », son esprit visionnaire » et « sa capacité incroyable de se mettre au niveau de tout le monde » nous vous présentons cette interview remarquable sur le rôle à ses yeux de l'école et du professeur aujourd'hui.

Michel Serres : " l'école n'a plus le monopole de la transmission.  De ce fait à quoi bon la modifier ? Cette dernière n'a plus que  seulement 10 % d'efficacité dans cette affaire. D'une position de monopole de la transmission du savoir il y a 50 /60 ans, aujourd'hui, la situation est bien différente . Avec les informations online (réseaux sociaux et publicité) et offline (TV, radio, journaux, revues) nous sommes bombardés sans arrêt d'informations. Par conséquence,  l'école n'a plus le monopole de la transmission de l'information ou de la science. Nous vivons désormais dans une "société pédagogique". Je crois profondément que la réforme est en amont.

Le rôle du professeur dans tout cela ?

Dans le passé son rôle fondamental était de faire passer d'une part  l'information et d'autre part, le savoir et la connaissance. Aujourd'hui, son rôle a  bien changé puisque il doit transformer l'information en connaissance."

 

Actualités

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.