Sports Auvergne présente Actibloom

Article du magazine Sports Auvergne (N° 75), par Manuel Caillaud, Photos Francis de Campagnoni et Rémi Dugne.

Le Cournonnais Jean-Marc Rigal a créé en 2013 le site Internet Actibloom, destiné aux professeurs des écoles, en activité ou en devenir, ainsi qu’aux éducateurs sportifs. L’objectif ? Leur proposer toute une palette d’outils pour aborder l’activité physique avec les enfants et ainsi lutter contre la sédentarité des plus jeunes.

Tout est parti d’un double constat. Le premier, un phénomène de société qui ne cesse de prendre de plus en plus d’ampleur : celui de la sédentarité des jeunes. Et le second, une « spécificité française » dixit Jean-Marc Rigal, créateur d’Actibloom : l’absence de professeurs de sport dédiés dans les écoles primaires.

Ce dernier est bien placé pour en parler. Pendant des années, il a été salarié chez un équipementier français de sport qui travaille auprès des écoles.

« En France, on demande à des professeurs généralistes de faire trois heures d’activité physique par semaine. Or, ils sont très peu formés dans cette matière. Pour trouver des professeurs dédiés au sport, il faut attendre le collège ».

Lui-même père de deux enfants, et directement « concerné par cette problématique de faire bouger ses enfants, avec l’appétence qu’ils ont pour les tablettes et pour les jeux vidéos », il décide alors de lancer le site Internet Actibloom, qu’il gère depuis son domicile cournonnais.

Avec un double objectif : sensibiliser les adultes à l’importance de la lutte contre la sédentarité des enfants et proposer, dans ce sens, toute une palette d’outils pour aborder l’activité physique avec les enfants de 3 à 12 ans, que ce soit dans le cadre scolaire ou dans le temps périscolaire.

Ces outils ? Des pastilles vidéo gratuites de quelques minutes destinées aux professeurs des écoles, aux étudiants (*) en Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE, ex-IUFM), ainsi qu’aux collectivités locales et aux centres de loisirs (pour la partie périscolaire).

« Nos vidéos sont très ‘’pratico-pratiques’’, notamment pour le périscolaire. Pour le temps scolaire, il y a plus de pédagogie. Le but, c’est de donner envie aux enfants de pratiquer une activité physique. »

Pour le périscolaire, Jean-Marc Rigal réalise les vidéos (une quinzaine de disciplines sont mises en avant : football, rugby, athlétisme, gymnastique...) avec les clubs locaux (ASM omnisports, le Clermont UC, le Stade Clermontois…). Les vidéos dédiées aux enseignants, qui suivent le programme de l’éducation nationale, sont quant à elles directement établies avec des formateurs EPS (éducation physique et sportive) en ESPE. «  Le but, c’est vraiment que le professeur se dise : ‘’je peux le faire’’, qu’il soit réellement acteur. »

Et la réussite est là. « On se rapproche des 2 millions de vues. Les gens se connectent de toute la France, même de l’étranger », se félicite Jean-Marc Rigal, qui a laissé tomber son métier initial pour se consacrer à 100 % à Actibloom, dont le modèle économique repose sur le partenariat.

Et dans ce domaine aussi, le créateur du site, qui le gère seul (tout en faisant appel à des prestataires extérieurs pour le montage des vidéos, la comptabilité…), peut avoir le sourire. Car aujourd’hui, de nombreux partenaires – UNSS (Union nationale du sport scolaire), Usep (Union sportive de l’enseignement du 1er degré), Ugsel (fédération du sport scolaire de l’enseignement privé), Onaps (Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité de Clermont)... – viennent directement frapper à la porte de la start-up cournonnaise pour publier des contenus mensuels et ainsi profiter de la caisse de résonance offerte par le site.

De quatre vidéos postées mensuellement il y a encore quelques mois, Actibloom en publie aujourd’hui une dizaine. « C’est encourageant, mais c’est un travail considérable », confie le Cournonnais.

Mais la récompense est là. Mis en avant directement depuis plusieurs mois sur le portail de l’Education nationale, Actibloom vient aussi d’être reconnu par le ministère de l’Éducation Nationale et le ministère des Sports.

Mais pas question pour Jean-Marc de relâcher les efforts. Il essaie sans cesse de toucher de nouvelles cibles.

« On fait de plus en plus de vidéos dans le domaine du handisport et du sport adapté. Désormais, on s’adresse également aux professionnels de la petite enfance en proposant des vidéos pour les enfants dès 1 an. On réalise des audiences record », se félicite-t-il. Avant de conclure : « On voit que nos vidéos répondent à un besoin. C’est le plus satisfaisant. »

(*) Actibloom propose également des vidéos destinées aux étudiants préparant le concours de professeurs des écoles. « Elles constituent un complément de formation et sont en accès libre », précise Jean-Marc Rigal.

 

EN CHIFFRES :

2.000.000. Le nombre de pages vues depuis le lancement du site, en 2013. « On enregistre près de 50.000 téléchargements mensuels, on compte 6.000 inscrits sur notre site et 5.000 sur notre page Youtube », précise Jean-Marc Rigal.

300. Le nombre de vidéo postées sur Actibloom depuis son lancement en 2013. De quatre vidéos postées mensuellement il y a encore quelques mois, Actibloom en publie aujourd’hui une dizaine.

110. Si la majorité des connexions enregistrées sur le site proviennent de France, des internautes du monde entier consultent Actibloom. « Depuis le lancement du site, les gens se sont connectés de 110 pays différents : la Chine, le Canada, l’Égypte… C’est la force d’Internet. »

 

INFOS PRATIQUES :

Site Internet : www.actibloom.com

Créateur : Jean-Marc Rigal

Contact :

Actualités