Ballon prisonnier aux points : Champ d’apprentissage 4 : Conduire et maîtriser un affrontement collectif

Avec Philippe Gagnaire, professeur d'EPS (membre du groupe Plaisir de l'AE-EPS) et Claire Gagnaire, professeure des écoles.

La présentation du jeu ici s'adresse à une classe de cycle 2

Objectifs de la séance : 

Les attendus des programmes du champ d'apprentissage 4, c'est-à-dire conduire et maîtriser un affrontement individuel ou collectif, sont :

« Dans des situations aménagées et très variées : S'engager dans un affrontement individuel ou collectif en respectant les règles du jeu. Contrôler son engagement moteur et affectif pour réussir des actions simples. Connaître le but du jeu.  Reconnaître ses partenaires et ses adversaires. » 

D'autre part, « L'éducation physique et sportive offre de nombreuses situations permettant aux élèves de pratiquer le langage oral. Ils sont ainsi amenés à utiliser un vocabulaire adapté, spécifique pour décrire les actions réalisées par un camarade, pour raconter ce qu'ils ont fait ou vu et pour se faire comprendre des autres. » 

 

Déroulement :

En EPS le jeu du ballon prisonnier est souvent proposé en cycle 2. Pourtant on constate qu'un certain nombre d'élèves n'entrent pas dans le jeu ou peu...

Soit ils ne touchent pas la balle de la séance, et cherchent surtout à éviter de se faire toucher, peur du ballon. Soit devenu rapidement prisonnier, ils ne sortent plus de leur prison et s'ennuient rapidement dans un rôle de spectateur. On constate également une fréquence importante de balles perdues car les joueurs ont tendance à fuir les ballons même après les rebonds...

Par conséquent, dès la première séance, certains sont en échec.

Quelle proposition pour mobiliser davantage d'élèves ?
 
L’idée est de transformer, sur les premières séquences, ce jeu pour augmenter l'engagement de tous les élèves et leur faire vivre au plus tôt des réussites (Cf. Vidéo : Enseigner/ AE-EPS / Proposer des contenus en phase avec le niveau d’adaptation de l’élève (piste pédagogique n°7).
 
Cette forme de pratique initiale, nous l'appelons le « ballon prisonnier aux points ».
 
Présentation 
 
Nous allons donc proposer au début des contenus liés à un jeu simplifié à effectif réduit, sans les prisons ni élimination, dans lequel on comptabilisera simplement les points correspondant au nombre de joueurs adverses touchés. Et quand les élèves en question auront moins peur de se faire toucher, récupéreront les balles après un rebond ou de volée et auront compris que pour être efficace on doit s’approcher de la cible (ce qui représente une prise de risque importante), alors on pourra mettre en place les prisons qui, au plan informationnel et stratégique, réclameront de nouveaux contenus et apporteront une nouvelle dimension au jeu.
 
Conseil important
 
Un retour sur la séance doit permettre à tous de s’exprimer, de proposer des aménagements, des stratégies possibles etc...autant de propositions qui permettront à chacun d’enrichir la prochaine séquence.