filtre Filtres
Le Congrès des enfants de l’Usep au cœur de l’olympisme

Le Congrès des enfants de l’Usep au cœur de l’olympisme

Le Congrès des enfants de l’Usep au cœur de l’olympisme

Le Congrès des enfants de l’Usep au cœur de l’olympisme

80 ans de l'USEP et le congrès national des enfants : le vivre ensemble, l'esprit sportif, l'écocitoyenneté et l’égalité fille-garçon

Voir également : Le débat d'enfants à l'Usep, du local au national

 

Samedi 22 Juin : venus de toutes les régions de France, outremer compris, 80 enfants de l’Usep réunis en congrès national à Paris ont travaillé sur les propositions remontées des territoires afin de rédiger un manifeste.  Dans l’amphithéâtre du Comité national olympique, ils en ont proposé un aperçu aux officiels de l’Éducation nationale et du mouvement sportif. Avant de poser à ceux-ci des questions qui n’avaient rien d’innocentes.

" Un à un, les enfants appelés se sont levés de leur siège, intimidés à l’idée de s’exprimer à la tribune du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Se faire les porte-parole des 750 000 enfants de l’Usep, c’est une responsabilité… Mais leur voix n’a pas tremblé au moment de donner la primeur à leurs camarades, et aux représentants de l’Éducation nationale et de l’olympisme, de plusieurs préconisations appelées à figurer dans le manifeste par lequel le sport scolaire de l’École publique entend apporter sa contribution à l’héritage de Paris 2024.

Un avant-goût du manifeste

Les formulations restent à peaufiner, mais on sait d’ores et déjà qu’il sera question de « s’engager dans un esprit sportif et solidaire ». D’autres préconisations sont très concrètes : par exemple, « prévoir de venir, le jour de la rencontre, par ses propres moyens, à pied, à vélo ou en partageant le bus ». Ou encore : « veiller à inclure les enfants en situation de handicap ».

Les jeunes congressistes souhaitent que les plus grands organisent « des rencontres pour les maternelles » en allant les chercher « dans leurs classes » avant de « leur expliquer les jeux ». Ils proposent aussi d’inviter les écoles non encore affiliées à l’Usep, « pour leur montrer le fair-play, expliquer les rôles, présenter l’association et les enfants et partager des moments conviviaux ».

Quelques minutes plus tôt, la présidente de l’Usep, Véronique Moreira, rappelait que, « pour ses 80 ans, l’Usep a fait le choix de donner la parole aux enfants ». Le but était qu’ils « expriment leur vision du sport, des Jeux olympiques et paralympiques et des valeurs de l’olympisme », « débattent sur les problématiques d’égalité entre filles et garçons, de citoyenneté, de développement durable », et « vivent l’expérience de la démocratie représentative ». Un programme respecté à la lettre." Philippe Brenot, rédacteur en chef de « En jeu, une autre idée du sport » 
Ufolep / Usep 

Pour en savoir d'avantage sur ce sujet : article  USEP Nationale

Ajouter un commentaire