filtre Filtres
Oral EPS du CRPE : Vidéo 1/5, comment choisir les jeux en EPS et construire des modules ?

Oral EPS du CRPE : Vidéo 1/5, comment choisir les jeux en EPS et construire des modules ?

Oral EPS du CRPE : Vidéo 1/5, comment choisir les jeux en EPS et construire des modules ?

Oral EPS du CRPE : Vidéo 1/5, comment choisir les jeux en EPS et construire des modules ?

Vidéo 1 : Ce que sont les jeux collectifs 

Les jeux collectifs font partie des activités les plus enseignées à l’école, même au collège et au lycée.

Dans l’ensemble des jeux collectifs on trouve : les jeux sportifs, les jeux traditionnels et les jeux didactiques.

L’intérêt :

  • tous les enfants peuvent jouer en même temps,
  • ce sont des pratiques ludiques que les enfants apprécient, fort engagement émotionnel et relationnel
  • pratiques représentatives culturellement et inscrites au programme
  • certains jeux nécessitent très peu de matériel donc sont faciles à mettre en place

Chaque jeu à des spécificités et permet de développer certaines ressources et moins d’autres. Il doit correspondre aux objectifs, aux enjeux éducatifs que vous avez ciblés.

Or, les jeux sont souvent choisis sans analyse préalable, sans savoir exactement ce qu’ils vont pouvoir développer en termes de ressources motrices, cognitives, affectives et relationnelles chez les élèves. Le plus souvent par exemple, les jeux d’équipe sont classés dans la même catégorie et, sous prétexte que les joueurs appartiennent à une équipe, on pense qu’ils vont être amenés à coopérer et surtout à devenir des individus plus solidaires, altruistes, etc. Cela qui n’est pas tout à fait juste, c’est même bien souvent l’inverse qui a été montré par la recherche (cf. Parlebas, Collard, Shérif, Pfister, Mougenot).

Connaître le lien entre le jeu et l’enjeu éducatif  est indispensable : pour cela, il faut analyser la structure interne du jeu choisi (ref à Pierre Parlebas), c’est dire comprendre la structure du jeu, le but du jeu les sous-buts, le système de rôles et sous rôles, etc.

Par conséquent jouer au hand-ball (opposition symétrique, but de gagner, de vaincre) ou jouer au jeu des 4 coins (qui est un jeu paradoxal dans lequel il n’y a pas de gagnant ni de perdant, pas d’adversaire ni de partenaire prédéfinis) n’aura pas les mêmes impacts au plan éducatif, si ce n’est que les joueurs vont devoir adapter leurs actions à celles des autres pour atteindre un but.

Autre exemple, si vous faites jouer les enfants au loup, et qu’ils doivent délivrer les prisonniers moutons, vous ne pouvez pas prétendre que vous allez développer la coopération chez les enfants. Car ce n’est pas obligatoire, certains ne vont pas du tout délivrer leurs camarades, ceux qui vont le faire sont ceux qui coopéraient déjà. Je peux simplement chercher à sauver ma peau.

Vidéo 2 ET 3 : Comment choisir un jeu ?

Vidéo 4 : Comment mener une séquence/ un module de jeu collectif ?

Vidéo 5 : Quelques contre-exemples

Ajouter un commentaire